Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/11/2011

Portrait du meilleur jeune berger du monde 2011 : Peter Klaasen (NZ)

Peter Klaasen, Vainceur.JPGPeter a 22 ans. Il étudie actuellement à Lincoln Université et prépare un diplôme de commerce et de gestion des exploitations.

Il a conscience de ce que représente l'élevage ovin dans l'inconscient néo-zélandais. Le secteur ovin a longtemps été la colonne vertébrale de l'économie du pays, ainsi on dit souvent que "la Nouvelle-Zélande s'est construite sur le dos des moutons".

Pour lui, le choix d'une carrière agricole offre à la fois la possibilité de travailler physiquement à l'extérieur, mais également le challenge et le retour financier du monde des affaires.

Pour lui, les défis auxquels devront faire face les futurs éleveurs sont les suivants :

- s'adapter au changement : intégrer les innovations technologiques permettra à la fois de diminuer l'impact environnemental de l'agriculture et d'assurer l'efficacité et la rentabilité des exploitations.

- avoir une vision à long terme de la filière : pour assurer une rentabilité à long terme, il est nécessaire d'entretenir des relations entre les différentss maillons de la filière afin de développer une stratégie commune. Les éleveurs doivent également continuer à s'impliquer et se montrer pro-actifs dans le domaine de la durabilité, de la santé animale et de la sécurité alimentaire.

- améliorer la transparence des informations dans la chaîne : cela permettrait une meilleure collaboration entre éleveurs, opérateurs du secteur de la viande, et compagnies commerciales au bénéfice de la filière dans son ensemble.

Peter aime la chasse, la pêche. Il est bénévole en tant que garde côte à Lyttelton (Canterbury) et membre des Jeunes Agriculteurs de Christchurch.

 

Commentaires

Felicitaciones a los ganadores, los participantes, los entrenadores y los organizadores. Muy bien por nuestros muchachos de Argentina.

Todo el equipo de la Escuela para Capacitación de Ovejeros ECO
de la Facultad de Ciencias Veterinarias de la Universidad Nacional
de LA PAMPA, organizadores de las Primeras Ovinpíadas de Argentina.

Écrit par : Ing. Carlos Nuevo Freire | 06/11/2011

Bravo au vainqueur et bravo à tous les participants !
J'espère qu'ils concrétiseront cette volonté d'entreprendre dans la filière ovine dans chacun de leur pays d'origine.
Faisant partie de ceux qui ont mis en place le concept des ovinpiades en Poitou-Charentes,je suis très satisfait de son aboutissement international et remercie très sincèrement les responsables professionels français de l'avoir poussé ainsi hors de nos frontières.
Que cela permette désormais à nos futurs jeunes éleveurs français d'échanger plus facilement entre jeunes bergers de toute la planète pour une véritable reconquête ovine internationale.

Écrit par : Jean-Louis VOLLIER | 06/11/2011

Les commentaires sont fermés.